Présentation

Relecture

Merci à Maroussia Laforêt pour la relecture des articles.

retrouvez le nouveau blog des attelages bovins d'aujourdhui

Un nouveau blog sur les attelages bovins aujourd'hui en activité en France. Carnet d'adresses des attelages, vidéos, photos 

http://attelagesbovinsdaujourdhui.unblog.fr/

retrouvez nos attelages en 2013:


. Le dimanche 31 Mars sur la chaîne de télévision D8 à 11 h 30

. Le 28 juillet 2013 à la fête du seigle à Ménessaire (21)


Recherche

bientôt en ligne

.Ferrage d'Azalée à la fête de l'âne à Baron en 2010

 


 

 



 

photothèque

Si vous connaissez des documents relatifs aux attelages bovins de la région Charollaise et Brionnaise et de ses environs, faites-les partager aux passionnés qui consultent ce blog en nous contactant (voir à gauche de la page, cliquez sur contact). Cela permettra aussi de sauvegarder ces archives.
Merci à tous 

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Mercredi 19 février 3 19 /02 /Fév 15:51

 

 

 

L1080272
 

 

(CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR LES AGRANDIR) 

 

Dans un esprit de continuité des pratiques d'attelages de bovins dans la région de Charolles Laurent Billoux et Michel Nioulou ont dressé en 2005 une paire de vaches d'attelage puis dès l'année suivante une seconde paire.

La race charollaise avant de devenir une race à viande comme on la connaît aujourd'hui a été d'abord une race de traction, d'attelage. Elle est restée jusque dans l'entre-deux guerres la principale force de traction dans la région charolaise.
La plupart des paires étaient des vaches dans les petites exploitations. On trouvait les boeufs dans les quelques grosses exploitations, chez les voituriers et les forestiers.
Après les réquisitions de chevaux effectuées pendant la seconde guerre, beaucoup d'exploitants ont dressé à nouveau des bovins. Jusque dans les années 60 il y a donc eu encore beaucoup d'attelages bovins. Puis progressivement la mécanisation s'est imposée. La dernière paire en activité connue travaillait à Bois-Sainte-Marie près de La Clayette, jusqu'au début des années 1980.

La passion commune de Laurent Billoux et de Michel Nioulou pour les animaux et pour le patrimoine de leur région a permis d'avoir à nouveau des bovins attelés sur la région Charollaise. 

Leur projet s'inscrit aussi dans une démarche de sauvegarde de savoir-faire. Ce type de patrimoine immatériel peut être uniquement préservé par la pratique.

Laurent Billoux de Charolles est éleveur certfié biologique passionné de vaches Charollaises. Il pratique depuis toujours le dressage et l'attelage de chevaux percherons.

Michel Nioulou dont le grand père, éleveur de charollaises à Colombier-en-Brionnais, utilisait un cheval jusque dans les années 1980 sur son exploitation, a toujours gardé la passion de l'attelage et du matériel hippomobile ancien. Il a très tôt commencé un travail de préservation de matériels agricoles charonnés fabriqués dans la région.

Quelques temps après leur rencontre dans une fête locale, les deux hommes avec leurs passions communes et complémentaires ont décidé de dresser deux jeunes génisses Charollaises:
 Vérité et Valentie

DSCN6134

 Jean Fournier (à gauche) et Louis Moulignat à la Garaudaine à Charolles en mai 2006


La rencontre avec Louis Moulignat, éleveur et dresseur de boeufs dans l'Allier, a conforté le projet lancé quelques semaines auparavant.
C'est un homme passionné et enclin à transmettre son savoir.

Dans le Charollais, c'est Jean Fournier de la région de la Clayette dans le Brionnais qui fut un conseiller précieux. Il a suivi de près le dressage, transmis entre autre la méthode de liage de la région ainsi que la technique de fabrication des coussins d'attelage en paille appellés en Charollais Brionnais les "pieumets".


C'est grâce à la synergie des passions de ces quatre hommes qu'aujourd'hui deux paires de charollaises sont attelées pour le plaisir de chacun.

DSCN2217
Laurent, Vérité et Valentie, Michel, Annabelle et Azalée aux vendanges médiévales au domaine des vignes du maynes à Cruzille charrient de la vendange entre Cruzille et Blanot (71) en septembre 2009




 

Par attelage bovin - Publié dans : 2005 retour des vaches attelées à Charolles
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 19 février 3 19 /02 /Fév 15:51

 

 

 

Laurent Billoux est producteur de bovins et ovins de races charollaises. L'exploitation familiale, reprise à la suite de son père, est certifiée biologique depuis 2000. L'objectif de qualité est primordial pour la satisfaction de la clientèle.


Outre la vente d'animaux gras ou maigre sur des circuits de commercialisations classiques, il vend aussi de la viande en caissettes sur un circuit direct. L'abattage des animaux est pratiqué par l'abattoir de Paray-le-Monial.


Un réseau s'est tissé au fil du temps et grâce au courrier électronique, les informations sur les dates de livraisons arrivent directement chez les clients.


Laurent vous donnera toutes les informations si vous lui écrivez :

 


lbilloux@wanadoo.fr

      Pour lui écrire directement, cliquez ici:  link

 

 

La prochaine livraison se fera le:

7 Mars 2014

 


foto famille billoux

 

 

la famille Billoux au concours de Charolles 

 

(CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR LES AGRANDIR) 

 

 


boeuf concours

 

 

 

 

     Vous pouvez consulter ce petit document qui présente l'historique de l'exploitation et qui détaille la vente directe en colis. Cliquez ci-dessous pour télécharger le document.

 

Voir le Fichier : EXPLOIT_BIO_La_GARAUDAINE_2_version.odp

 

 

      laurent boeuf

 

 

 

Par attelage bovin - Publié dans : l'exploitation et la vente directe de viande
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 19 février 3 19 /02 /Fév 15:22

 

DSCN3114

Une rubrique culinaire animée par Loïc Ballet, a été tournée en Charollais pour  l'émission "Télé-Matin" présentée par William Lémergie et Sophie Davant sur France 2.

L'équipe de tournage faisait, entre autre, étape au restaurant étoilé de Frédéric Doucet, chef réputé de Charolles.

photo 4

Photo Blandine Roy

Laurent a participé au tournage sur Charolles, avec notre attelage constitué de Froment et d'Azalée.

L'émission doit être diffusée le mercredi 26 février au matin, sur France 2.

Vous apercevrez certainement notre attelage en regardant l'émission.

Nous vous présentons quelques vues prises pendant le tournage.

point de croix modèle 003

DSCN3111

Cliquez ici pour voir le reportage.

telematin-charollais-4-ok.jpg

Par attelage bovin - Publié dans : médias
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 13 décembre 5 13 /12 /Déc 13:44

 

travail dubuisson 2 ok

    Toutes photos Joanny Nioulou

 

Peu de travails à ferrer restent en place en Charollais et en Brionnais. 

 Celui de la forge Dubuisson, maréchal-ferrant à Saint-Bonnet-de-Joux, trône dans la cour de la forge, au bourg depuis des décennies.

Ce doit être l'un des derniers, sinon le dernier de la région.

 Il reste une pièce unique d'un patrimoine du Charollais-Brionnais, où les attelages de bovins sont restés très majoritaires jusqu'entre les deux guerres et ont perduré jusque dans les années 1960.

Les tous derniers, à Bois-Sainte-Marie (canton de la Clayette), ont travaillé jusqu'au début des années 1980.

 Ce travail à ferrer mérite une préservation au vu de sa rareté et de l'importance qu'ont eu les attelages de bovins dans l'histoire de la région. Voici les plans et des photos de ce travail. (Cliquez sur les photos pour les agrandir)

plan 2 ok ok

plan 3 ok ok

plan 1 ok ok

Vous pouvez télécharger les plans en PDF si vous voulez les imprimer, en cliquant ici.

Le travail est couvert et reste donc en bon état. Seules, les sangles de levage ne sont plus présentes en place. 

travail dubuisson 1 ok

travail dubuisson 4 ok

travail dubuisson 6 ok

travail dubuisson 9 ok

travail dubuisson 7 ok

travail dubuisson 8 ok

travail dubuisson 12 ok

travail dubuisson 13 ok

travail dubuisson 3 ok

travail dubuisson 15 ok

travail dubuisson 16 ok

travail dubuisson 11 ok

travail dubuisson 17 ok

travail dubuisson 18 ok

 

Merci à la famille Dubuisson et à Michel Bouillot pour leur collaboration et leur aide.

Par attelage bovin - Publié dans : technique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 18 mai 6 18 /05 /Mai 10:50

 

2005

 

Un passeur de mémoire emblématique.

Louis Moulignat, éleveur de Charollais, dresseur et atteleur de boeufs à Saint-Léopardin-d'Augy dans le Bourbonnais (Allier), est décédé au mois de Mai 2013 à l'âge de 91 ans.

C'était une des deux personnes avec Jean Fournier de Saône-et-Loire, qui nous a motivés, encouragés et guidés dans notre expérience d'attelage de bovins.

2008

Son caractère marqué de dresseur ne l'empêchait pas d'être un homme chaleureux qui aimait la compagnie. Il était toujours heureux de transmettre son savoir, son expérience et ses histoires.

Il intervenait parfois avec ses boeufs lors de spectacles, à Embraud dans la ferme du groupe de musique traditionnelle et d'arts et traditions populaires "la Chavannée". C'est dans ce lieu plein de convivialité que Michel Nioulou l'a rencontré pour la première fois.

       Nous avons par la suite, au gré de plusieurs rencontres chez lui ou à Charolles chez Laurent Billoux, partagé avec lui des moments forts qui nous réjouissaient autant que lui.

2005

Durant toute sa jeunesse il a travaillé avec des boeufs. Dans les années 1980, avec la complicité de Jean-Christophe Grossetête, un passionné d'attelage, il a remis en route le dressage de paires de boeufs.

Bien qu'il ait une grosse exploitation mécanisée, il prenait le temps de faire travailler régulièrement ses animaux au labour, hersage, bois et fumier.

Il a participé à de nombreuses fêtes dans l'Allier mais aussi dans les départements limitrophes.

Nous n'oublierons jamais notre rencontre avec ce passeur de mémoire attachant, un personnage fort, marquant et emblématique.

Merci Louis, vraiment!

 

Nous vous offrons ce film de notre première rencontre chez lui le 18 Août 2005. Il a lié Marin et Matelot, deux boeufs Charollais de plus d'une tonne chacun.

Ils n'avaient pas été liés depuis déjà quelques temps. Ce fut un grand et beau moment de voir cet homme si fier de nous montrer ses "deux gamins".

Il ne les reliera ensuite plus qu'une ou deux fois, dont une fois avec nous en 2008, en compagnie de nos deux paires de vaches.

 


A voir aussi en cliquant ici.

Par attelage bovin - Publié dans : rencontres
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés