Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de attelage.bovins.en.charollais.over-blog.fr
  • Le blog de attelage.bovins.en.charollais.over-blog.fr
  • : L'expérience de deux passionnés d'attelages bovins en région charollaise. Du dressage des animaux à la fabrication des jougs.Calendrier des manifestations, archives photos.
  • Contact

Attention:Nous migrons progressivement le site vers une nouvelle plateforme devant les difficultés d'utilisations de la nouvelle version de la plateforme que nous utilisions jusqu'à lors. Les anciens articles y seront à nouveau postés petit à petit et supprimés de notre site d'origine à mesure. Voici la nouvelle adresse: http://attelagesbovinscharollais.unblog.fr/ Nous sommes fortement désolés de ce désagrément et veuillez nous en excuser.

Merci à Maroussia Laforêt pour la relecture des articles.

Recherche

retrouvez le nouveau blog des attelages bovins d'aujourdhui

Un nouveau blog sur les attelages bovins aujourd'hui en activité en France. Carnet d'adresses des attelages, vidéos, photos 

http://attelagesbovinsdaujourdhui.unblog.fr/

retrouvez nos attelages en 2014:


. Le dimanche 3 Août à Manziat dans l'Ain à la fête du patrimoine de Manziat


Pages

bientôt en ligne

.Ferrage d'Azalée à la fête de l'âne à Baron en 2010

 


 

 



 

photothèque

Si vous connaissez des documents relatifs aux attelages bovins de la région Charollaise et Brionnaise et de ses environs, faites-les partager aux passionnés qui consultent ce blog en nous contactant (voir à gauche de la page, cliquez sur contact). Cela permettra aussi de sauvegarder ces archives.
Merci à tous 

16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 06:48

 

 

 

 

2005

 

 

Louis Moulignat, agriculteur éleveur de l'Allier, a été avec Jean Fournier du Brionnais, la personne qui nous a définitivement convaincus de dresser nos animaux.

 

Il a, depuis les années 1980, dressé des boeufs à l'attelage. Aujourd'hui il n'attelle plus mais possède encore deux boeufs d'une quinzaine d'années.

 

 

2005

      2005 Louis avec Marin et Matelot

 

 

 

(CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR LES AGRANDIR) 

 

 


Depuis notre rencontre en 2005, nous lui rendons visite régulièrement et nous avons lié plusieurs fois ses boeufs chez lui.

 

Pigeon et Ramier étaient la dernière paire qu'il a vraiment utilisée chez lui et dans de nombreuses fêtes régionales. Ramier, le dernier survivant de la paire est mort en 2005.

 

Marin et Matelot, ses deux boeufs actuels, n'ont pas été attelés souvent mais sont cependant très dociles au joug.

 

Louis Moulignat a toujours gardé depuis sa jeunesse la passion de l'attelage des boeufs. Il en parle avec passion et conviction. Il a su nous conseiller et nous encourager à poursuivre notre expérience.

 

Bien que nous accordions un intérêt particulier à utiliser les méthodes d'attelage de notre région du Charollais Brionnais, nous avons retenu la technique de pliage des jougs de Louis, qui est fort pratique et esthétique. Les liens sont pliés en huit sur le dessus des têtières en prenant l'extrémité extérieure du huit sur l'oreille du joug. Les coussins d'attelages sont ensuite placés entre les liens et la têtière et solidarisés au joug avec quelques tours de corde de l'extrémité du lien. 

 

Nous remercions sincèrement et du fond du coeur Louis de l'amitié qu'il nous accorde et d'être un de ces rares passeurs de mémoire et de savoir-faire. 

 

 

 

2005

2005 liage

 

 

2005

2005 liage

 

 

2005

2005 liage

 


 

2005 

2005 liage

 

 

2008

      2008 liage en compagnie d'Aimé Joigneaux

 

 

2005

           Marin et Matelot avec Louis en 2005

 


 

2005

2005

 


2005

Jean Fournier avec les boeufs de Louis: un homme heureux, après 50 ans, il est de nouveau à la tête d'une paire de bovin liée 


 

2008

2008


2008

En 2008 avec Louis, Marin /Matelot, Anabelle/Azalée, Vérité/Valentie, Michel et Laurent

 


2005

Louis surveille les apprentis!!


2005

 


 



 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by attelage bovin - dans rencontres
commenter cet article

commentaires